Gouvernance & Financement·Urbanisme & déplacement

Le SIG : un outil d’information et d’observation commerciales

Le SIG informe et éclaire les orientations pour le futur d’un territoire.

Un Système d’Information Géographique permet de traiter une grande quantité de données afin d’en extraire une synthèse cartographique fine en combinant différentes sources d’informations.

Comment partager la connaissance sur la structure commerciale ? Comment informer les porteurs de projet des opportunités d’implantation ? Comment savoir si l’armature commerciale correspond aux besoins actuels et futurs de la population ? Comment évolue le centre-ville ? … Voici quelques-unes des questions auxquelles un SIG appliqué au commerce peut aider à répondre.

Définition du SIG

Un SIG (Système d’Information Géographique) est constitué de bases de données géolocalisées associées à des logiciels de gestion, d’analyse, d’édition et de traitement. C’est un outil que l’on retrouve dans les domaines de l’aménagement du territoire, les infrastructures, le transport, la logistique, les télécommunications, …

À l’échelle d’une collectivité locale, le SIG regroupe des informations cartographiques et réglementaires. Il est principalement utilisé concernant l’urbanisme, l’assainissement, les espaces verts, l’éclairage, … et le commerce.

Le SIG appliqué au commerce

Des communes ou EPCI disposent de SIG, dont certains ont des volets sur le commerce. Des dispositifs mutualisés existent également entre plusieurs collectivités. Certaines CCI et agences d’urbanisme ont également mis en œuvre des SIG dans le cadre d’observatoire du commerce / de l’immobilier commercial.

L’une des questions principales en matière de création d’un SIG sur l’armature commerciale est de déterminer les modes de collecte des données. Plus ils sont systématiques chaque jour, mieux le système pourra être utile au quotidien. Néanmoins, certaines informations moins cruciales sont mises à jour annuellement.

Le contenu d’un SIG

Un SIG dédié au commerce peut concerner le recensement des activités (commerciales, tertiaires, …) des rez-de-chaussée en centre-ville, dans les quartiers et en périphérie. Il peut traiter les zones commerciales et les marchés de plein air. Les données collectées et croisées avec le cadastre peuvent inclure toute sorte d’informations : le type d’activité, la surface de vente, le nom du propriétaire, celui de l’exploitant, la date de création de l’activité, l’agence immobilière chargée de vendre la cellule, la situation du local selon différents zonages (Politique de la Ville, FISAC, PLU, …), …

Des enquêtes commerçants et clients ainsi que des comptages piétons peuvent permettre d’enrichir les informations de la base. Le SIG superposant différentes couches d’informations peut croiser les données sur les activités commerciales avec celles concernant les parkings, les lignes de bus, les équipements publics, les points de collecte des ordures ménagères, les projets d’aménagements, …

Objectifs du SIG commerce

Selon les territoires, les objectifs poursuivis peuvent être :

  • Détenir d’une information homogène, cartographiée et actualisée des commerces,

  • Informer les porteurs de projet commercial des disponibilités foncières,

  • Observer la vacance commerciale,

  • Analyser l’appareil commercial selon des critères personnalisés,

  • Améliorer la connaissance du tissu commercial,

  • Mettre en relation des données provenant de différentes bases afin de croiser les informations,

  • Réaliser des études de marché éclairant les porteurs de projet,

  • Disposer d’un outil interactif et cohérent consultable par un ensemble de partenaires,

  • Synthétiser et suivre dans le temps l’évolution du tissu commercial,

  • Extraire des cartographies éclairantes,

  • Aider aux décisions stratégiques et

  • Anticiper les besoins à venir.

Pour aller plus loin, une vidéo de présentation du SIG du commerce à Limoges.

Et pour les plus gourmands, un mémoire de Master « Mise en place de la base de données géographiques sur les commerces de la Ville de Grenoble » de Katarína Čintalová (septembre 2007). 

Et vous, à quoi vous sert votre SIG ?

photo originale @ Alpage

Direction Centre-Ville

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s