Gouvernance & Financement

Best of de l’été : 25 raisons d’adhérer à une union commerciale

Ce début d’année est souvent l’occasion de renouveler les adhésions aux associations de commerçants qui sont essentielles à la vitalité des centres-villes. Voici 25 items à réfléchir pour rejoindre ces groupements :

  1.  Rompre l’isolement en créant des liens avec des professionnels connaissant les mêmes problématiques
  2. Échanger de bonnes pratiques entre commerçants et profiter de l’expérience des autres
  3. Apporter ses idées et projets pour être constructif
  4. Trouver des synergies entre professionnels
  5. S’associer aux autres commerçants leaders de son centre-ville et intégrer un réseau professionnel et dynamique
  6. Être solidaire avec ses confrères
  7. Bénéficier d’économies d’échelle pour mener collectivement des projets intéressants
  8. Mener des actions d’envergure pour développer et fidéliser sa clientèle
  9. Proposer des services à la clientèle impossibles à mettre en place seul
  10. Disposer d’outils renforçant sa relation clients
  11. Développer des partenariats profitables à tous
  12. Montrer sa motivation et son implication pour l’activité économique de son centre-ville
  13. Communiquer les valeurs propres du commerce
  14. Faire croître la visibilité de son commerce
  15. Étendre la zone de chalandise de son entreprise
  16. Dynamiser et valoriser son entreprise
  17. Bénéficier de retombées économiques
  18. Promouvoir l’activité commerciale
  19. Prendre en main l’avenir du commerce de centre-ville
  20. Défendre les intérêts du commerce de son centre-ville
  21. Contribuer à renforcer le dynamisme, l’attractivité et l’image de son centre-ville
  22. Intervenir sur l’environnement commercial (stationnement, circulation, accessibilité, aménagement urbain, …)
  23. Bénéficier de toutes les informations sur l’association, le commerce, le centre-ville et leurs actualités
  24. Devenir force de propositions en matière d’aménagement, d’urbanisme et d’animations
  25. Être associé aux décisions et entendu des pouvoirs publics

Pour une bonne représentativité, l’association des commerçants doit fédérer un maximum de membres. Avec une conjoncture économique difficile, la prospection doit être effectuée avec attention pour rencontrer un grand succès. En présentant un dossier d’adhésion avec notamment un projet fédérateur, les unions commerciales sont mieux armées pour stimuler leur recrutement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s