Gouvernance & Financement

L’État à la rescousse des centres-villes

Les ministres du Logement et du Commerce lancent une mission pour revitaliser les commerces en centre-ville. Sylvia Pinel et Martine Pinville ont annoncé le 5 février 2016 avoir confié à l’Inspection Générale des Finances une lettre de mission avec pour objectif la remise d’un rapport avant le 1er juin prochain.

Cette mission de revitalisation commerciale des centres-villes a notamment pour but d’identifier les causes de la dévitalisation des cœurs de ville,  de proposer une analyse comparative avec plusieurs pays européens et identifier les outils disponibles en s’appuyant sur le dispositif de l’AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt) « centre-bourg » (que j’évoquais dans cet article). Pour davantage de détails, retrouvez ici l’article de Localtis.info et ici la lettre de mission gouvernementale.

Cette prise de conscience ministérielle, qui avait fait l’objet d’annonces dès la fin 2015, s’inscrit dans l’actualité des deux reportages télévisés alarmistes sur Libourne (Gironde) « ville-fantôme » sur TF1 et Nevers (Nièvre) sur France2. La secrétaire d’État au commerce, Martine Pinville, avait d’ailleurs fait le déplacement à Libourne pour soutenir la cité girondine. Cliquez ici pour consulter l’article de France Bleu. Ces coups de projecteurs sur les difficultés rencontrées par nombre de centres-villes ont aussi suscité moult débats dont voici un exemple de commentaires de commerçants de Nevers dans le JDC.

Dans le blog d’Insiti (à consulter ici), on apprend par ailleurs qu’un comité de réflexion franco-québécois planche sur les pistes de revitalisation pour nos centres-villes hexagonaux, l’expérience des Sociétés de Développement Commercial (dont vous trouverez ici une présentation) semblant les intéresser.

Dans ce débat national pour la redynamisation des centres-villes, le député-maire de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), Yves Jégo, annonce qu’il déposera une proposition de loi pour la création de zones franches commerciales prévoyant une baisse de 80% des charges et des impôts ainsi que la mise en place d’une taxe pour les « hyper-grandes surfaces ». Suivez le lien pour lire l’article de RTL.

 

Direction Centre-Ville

Advertisements

3 réflexions au sujet de « L’État à la rescousse des centres-villes »

  1. Très bonne initiative, mais la ministre peut élargir la mission aux villes de plus de 100000 habitants, car nous voyons aussi perdre le l’attractivité dans ces cœurs de ville tels que Le Havre, tandis que les municipalités laissent se développer de nombreux centre commerciaux et village des marques en périphérie…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s