Marketing & événementiel

Marketons nos villes !

La nécessité de marketer sa ville est l’un des messages récurrents entendus lors des Assises Nationales du Centre-ville à Nîmes début juin 2015. Déclinaison du marketing territorial, le city marketing ou city branding vise à promouvoir et à valoriser la ville. Mais que se cache derrière cette évocation ?

Les objectifs du marketing urbain

Dans un contexte d’ouverture des marchés et de compétition entre villes, l’enjeu pour les villes consiste à maintenir et à développer leur attractivité. Les techniques du marketing s’adaptent à la promotion et à la valorisation de l’espace urbain afin de véhiculer et modeler l’image de la ville. En renforçant la notoriété de la ville, il s’agit alors d’attirer les entreprises, les clients, les investisseurs, les touristes, les nouveaux talents, … pour conforter la croissance économique de la ville.

Le city marketing, une démarche partenariale

Le marketing de la ville est une démarche qui associe différents partenaires. Il ne s’agit pas de promouvoir les actions, services ou équipements d’une collectivité. On parle alors de marketing institutionnel. Le city marketing concerne l’ensemble des acteurs, publics et privés, impliqués dans le renforcement de l’attractivité du pôle urbain. La démarche doit chercher à les rassembler et les fédérer afin qu’une identité collective émane et puisse s’imposer partout.

Les moyens du city branding

Outre la création d’une marque territoriale, le marketing de la ville consiste à définir un système cohérent de valeurs, un discours et des actions à entreprendre qui répondent à ses objectifs. À partir d’un benchmark et d’études marketing, une stratégie globale est déclinée à travers des campagnes de communication. Des ambassadeurs, comme ceux d’Only Lyon, peuvent être impliqués ou le mobilier urbain peut décliner ce positionnement. Il s’agit d’une démarche qui s’inscrit dans un temps long et demande des efforts financiers et humains importants.

La stratégie de marque

Que ce soient I love NY, Brest La Mer, Play Grenoble, So Toulouse ou Strasbourg l’Europtimist, les marques territoriales déclinent un positionnement instaurant une image positive du territoire. Elles sont ancrées sur le nom de la destination. Vous noterez l’importance des marques en anglais donnant une dimension internationale à la ville et les jeux de mots comme pour Iamsterdam et Nice & Smart. Elles peuvent être associées à une signature et un slogan : My Rodez – Aveyron Midi-Pyrénées – Tu m’inspires ».

N’oublions pas que le marketing urbain est aussi et peut-être en premier lieu celui des villes soucieuses de l’estime que leur porte l’ensemble de leurs habitants.

Si vous souhaitez tout savoir sur le marketing territorial, une seule adresse : le blog de Vincent Gollain.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Marketons nos villes ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s