Gouvernance & Financement

L’observatoire du centre-ville, un outil au service du commerce

L’Observatoire du Commerce de Centre-Ville (OCCV) de Quimper (Finistère) a été créé en 2011par la CCI de Cornouaille qui le pilote. Présentation du dispositif :

Les objectifs de l’observatoire

Créé au regard de la problématique du plan transports (abandonné depuis), l’Observatoire du commerce de centre-ville de Quimper est un outil conçu par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Quimper Cornouaille en partenariat avec les associations de commerçants du centre-ville. Dans une cité où le taux de vacance commerciale est de 16 % (chiffre de 2014), il a pour objectif :

  • d’accompagner la stratégie des commerçants,
  • d’informer les porteurs de projets,
  • de guider les politiques d’aménagement.

La méthodologie de l’OCCV

Les chiffres de l’Observatoire sont publiés chaque trimestre. Un panel de 80 commerces volontaires du centre-ville de Quimper transmet chaque mois son chiffre d’affaires. Ces données restent confidentielles. Les 5 catégories suivantes sont analysées :

  • Alimentaire : boulangerie, boucherie, charcuterie, commerces de vins, épicerie fine, fruits et légumes, traiteur, poissonnerie, fromagerie,
  • Café, bar, restaurant,
  • Culture loisirs : articles de sport, libraire papeterie, jeux jouets, disques, presse carterie, photographie, téléphonie, autres,
  • Équipement de la maison : électroménager Tv-Hifi son, linge de maison, meubles, literie, cuisines salles de bain, literie, arts de la table, autres,
  • Équipement de la personne : habillement hommes femmes enfants, maroquinerie, chaussures, horlogerie, bijouterie, autres.

La dernière publication de l’observatoire quimpérois

Le dernier trimestre 2014 affiche une progression du chiffres d’affaires des commerces jamais vu depuis la création de l’OCCV : + 4,2 %. C’est le troisième trimestre consécutif d’embellie dans le cœur de Quimper, après 2 ans de décroissance. La Présidente des Vitrines de Quimper estime que la gratuité du bus le samedi matin et du stationnement après 17h a participé de cette reprise.

Cependant, il s’agit d’un rattrapage. Entre 2013 et 2014, le volume d’affaires a progressé de 2 %, contre une baisse de 4,6 % entre 2012 et 2013. Alors que la restauration-cafés et l’alimentaire reculent (-2 % chacune), l’équipement de la personne progresse (+ 5,5 %) entre 2013 et 2014.

L’observatoire du commerce de centre-ville représente un outil stratégique permettant d’éclairer les choix des décideurs locaux et d’orienter les politiques d’aménagement et d’urbanisme.

photo @ Pierre Guezingar

Advertisements

Une réflexion au sujet de « L’observatoire du centre-ville, un outil au service du commerce »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s