Gouvernance & Financement·Urbanisme & déplacement

La réimplantation de commerces de bouche à Montrouge

Il y a 10 ans, la Ville de Montrouge (Hauts-de-Seine) engageait une politique volontariste d’acquisition de boutiques en vue d’y établir des commerces de bouche au cœur d’un centre-ville marqué par une importante désertification. Retour sur ce succès :

Le contexte du projet

Montrouge est une commune limitrophe du XIVe arrondissement de Paris. Elle connaît une importante croissance démographique (48 900 en 2012 contre 37 700 habitants en 1999) et un dynamisme économique notable, notamment à travers la présence de nombreux sièges sociaux. Afin d’améliorer la qualité de vie des Montrougiens, elle a lancé une démarche volontariste en faveur du commerce local, en plus de deux Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH).

Après avoir embelli l’espace public, elle a engagé un manager du commerce et lancé un dispositif de rénovation des vitrines grâce au soutien du FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce) et du CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement). Ce dernier a permis la rénovation 74 vitrines entre 2001 et 2009 en transformant véritablement l’image du commerce. Parallèlement, des formations sont organisées et un service de livraison à domicile mutualisé entre les commerçants est mis en place.

Les objectifs et moyens du projet

À partir de 2005, Montrouge a entrepris de maîtriser la destination des rez-de-chaussée d’immeubles :

  • En les faisant préempter par sa Société d’Économie Mixte (SEM) ou
  • En imposant des activités précises aux promoteurs, à l’Office d’HLM pour les pieds d’immeuble ou
  • En intervenant dans des projets privés de mutation commerciale pour favoriser les activités stratégiques.

Au total, la SEM a acheté plus de 1 700 m² de murs commerciaux. Sur la base d’un plan prévisionnel d’implantation des commerces en centre-ville, le manager du commerce avait pour objectifs de rechercher de bons candidats et de commercialiser les locaux, en véritable développeur d’enseignes.

La priorité a été donnée aux commerces de bouche. Le but était de faire venir des commerçants créatifs et compétents dans des activités précises. Les commerçants disposaient ensuite :

  • D’une franchise de loyers pendant les travaux et
  • De loyers attractifs et progressifs de 200 à 300 €/m²/an, contre une moyenne de 650 € en centre commercial proche.

Les résultats du projet

Le commerce montrougien a subit une véritable métamorphose avec 40 implantations en 30 mois. Il s’est notamment agit d’un charcutier traiteur, d’un poissonnier et d’un fromager affineur conjuguant chacun vente et dégustation sur place, ainsi qu’un maraîcher.

89% des habitants se déclaraient satisfaits de la qualité des commerces de Montrouge en 2008 (sondage TNS Sofres). Montrouge a été lauréate du prix de la reconquête commerciale lors des Assises du centre-ville à Nice en 2010.

Les suites du projet

La ville a poursuivit dans une 2e phase cette démarche d’acquisition/implantation sur 1 500 m² dans d’autres secteurs : l’équipement de la personne, les sports, la culture et les loisirs. Montrouge continue à bouger avec un service de conciergerie faisant travailler les entreprises locales dans les grandes entreprises (ST Microelectronics, Crédit Agricole).

Cette réussite a été permise par une politique municipale qui avait une grande conscience de l’enjeu que représente le commerce dans le dynamisme de sa ville.

photo © Cédric Boismain

Advertisements

Une réflexion au sujet de « La réimplantation de commerces de bouche à Montrouge »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s