Gouvernance & Financement·Ma boutique

Le crowdfunding pour financer mon commerce ?

Vous avez un projet de création ou de développement de commerce ? Et besoin d’un complément de financement ? Pourquoi ne pas envisager de faire appel au crowdfunding ou financement participatif ?

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding (financement par la foule, littéralement) est en quelque sorte la tontine de l’ère numérique. Il permet, par l’intermédiaire d’une plate-forme internet, le financement de projets de diverse nature (sociale, culturelle, associative, économique, environnementale, …) par des personnes souhaitant investir. Les porteurs de projet se présentent sur le site web et les épargnants choisissent le projet qui leur plaît à hauteur de ce qu’ils veulent investir.

Le crowdfunding permet le financement de projets de taille très diverse : de quelques centaines d’euros à quelques centaines de milliers d’euros. Les plates-formes prélèvent des commissions sur les sommes récoltées (5 à 12%) par projet.

Que finance le crowdfunding ?

Les investisseurs peuvent participer aux projets de différentes façons :

  • un don avec ou sans contrepartie non financière (il s’agit d’une entrée gratuite, un cocktail offert, …) ;
  • un prêt avec ou sans intérêt ;
  • un investissement, c’est-à-dire une participation aux fonds propres de la société porteuse du projet, avec donc une rémunération en dividendes ou cession des titres (plus-value).

En matière de retail, les projets financés peuvent concerner l’agencement de la boutique, l’achat de matériel, la rénovation d’un restaurant, l’acquisition d’un véhicule de livraison, l’augmentation de capital, …

Pourquoi faire appel au crowdfunding ?

D’une grande simplicité de mise en œuvre, le financement participatif fait l’objet d’un large engouement de la part des entrepreneurs qui constatent la frilosité des établissements bancaires. Il vous permet de compléter un plan de financement. C’est aussi un moyen de convaincre votre banquier de la pertinence de votre projet.

En mettant en place une campagne de crowdfunding, vous communiquez sur le lancement de votre boutique ou son développement. Vous animez les réseaux sociaux et vous parlez de votre projet à votre entourage et votre clientèle (si vous êtes déjà en place). Vous travaillez votre relation clients en créant un fort capital sympathie. Ainsi vous favorisez la mise en mouvement d’une communauté de clients. Vos investisseurs qui sont impliqués dans la réussite de votre entreprise se transformeront en clients et en prescripteurs. Il s’agit donc aussi d’une campagne marketing pour votre commerce.

Par ailleurs, le crowdfunding a d’autres avantages. Il raccourci les délais de mise en place de votre projet. En effet, par rapport à un financement bancaire, il est beaucoup plus réactif. De plus, il vous permet de diversifier vos sources de financement. Enfin, il ne demande pas de caution personnelle.

Quels sites de financement participatif ?

Il existe un grand nombre de sites de financement participatif. Vous trouverez ici ceux qui sont partenaires du site de mutualisation des projets de la BPI (Banque Publique d’Investissement).

Il y a les incontournables dont l’efficacité n’est plus à prouver : Kiss Kiss Bank Bank, My Major Company ou Ulule. Certaines plates-formes ont un encrage local important : Butinizz dédié aux territoires, Cowfunding dans le Nord-pas-de-Calais ou encore Graines de Start pour les projets bourguignons. Prêt de Chez Moi est un site de la NEF (société coopérative solidaire) soutenu par la région Rhône-Alpes.

Certains sont spécialisés dans l’entrepreunariat : Notre Petite Entreprise qui est un partenariat entre la BGE (soutien à la création et reprise d’entreprises) et My Major Company ou encore Unilend. Quelques plates-formes se spécialisent dans le financement de projets innovants (start-ups) en proposant également un financement par des Business Angels, comme Strateggyz. Vous avez aussi I am la Mode qui est dédiée à secteur de la mode. Pour votre commerce, vous aimerez sûrement Bulb in Town, spécialisée dans les initiatives locales.

Dans le contexte économique actuel, le crowdfunding explose. Plus de 10 000 projets ont été financés au premier semestre 2014. À quand un projet collectif de commerçants (site e-commerce, chèque cadeau, carte de fidélité, …) financé par le crowdfunding ?

photo © Rocio Lara

Vous pourrez aussi être intéressé par :
– Le pop-up store, nouvel outil marketing
– L’infidélité récompensée à Nancy !
– Une pépinière commerciale : des boutiques à la reconquête du centre-ville

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Le crowdfunding pour financer mon commerce ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s